Vente, Location, Gérance et Syndic depuis plus de 70 ans
29 sept

Votre agence immobilière du Vésinet fait le point sur les seuils d’exonération de la taxe d’habitation !

Impts - nuage de mots

Il s’en est fallu de peu que le gouvernement ne revienne sur les promesses du candidat Macron. Après quelques cafouillages au début de l’été (le discours de politique générale du Premier ministre Édouard Philippe avait fait craindre un changement de cap), cette fois, c’est parti, la réforme de la suppression de la taxe d’habitation est sur les rails. Récemment, le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a dévoilé les plafonds d’exonération. Rappelons que cette réforme qui a rapporté, en 2016, 23 millions d’euros concernera, dans un premier temps, 80 % des Français, soit 17 millions de foyers fiscaux avant peut-être d’être étendue à toutes les catégories de la population.

Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, avait affirmé durant l’été sur Public Sénat que, pendant 3 trois ans, le système allait évoluer pour exonérer 80 % des Français de la taxe d’habitation pour aller ensuite vers la suppression pour tout le monde. L’objectif étant que, d’ici la fin du quinquennat, tous les Français soient exonérés de cet impôt « injuste » selon les mots du Président.
Serez-vous concerné dès l’année prochaine par la réforme de la taxe d’habitation ? Votre agence immobilière du Vésinet, aux portes de Paris, à côté de Versailles, fait le point.

Pour bénéficier de la baisse pour un tiers de votre taxe d’habitation dès l’année prochaine, il faudra remplir quelques conditions :
• ne pas dépasser 30 000 € de revenus par an, soit 27 000 € de revenu fiscal de référence, si vous êtes célibataire.
• ne pas dépasser 48 000 € de revenus (43 000 € de RFR) si vous vivez en couple, sans enfants.
• Ne pas dépasser 54 000 € de revenus (49 000 € de RFR) si vous êtes en couple avec un enfant à charge.
• Au deuxième enfant, il faudra ajouter à votre revenu fiscal 8 000 € puis 6000 € par demi-part supplémentaire.

O.D. / Bazikpress © JeromeCronenberger

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée