Vente, Location, Gérance et Syndic depuis plus de 70 ans
29 Nov

Votre agence immobilière de Vaucresson vous encourage à passer à la loupe les conditions de votre offre de crédit !

Vous avez décidé de concrétiser votre projet d’achat immobilier ? Comme 47,8% des Français, vous souscrirez sûrement un prêt immobilier. Ce n’est pas la partie dont les Français raffolent ! Et pour cause : faire les démarches, trouver la banque qui accepte de vous accorder les fonds, négocier les taux de crédit et les conditions, déchiffrer une offre de prêt… sont autant d’étapes stressantes ! Malgré tout, votre agence immobilière de Vaucresson vous rappelle qu’il faut passer à la loupe les conditions du contrat ! En effet, pour bien emprunter, certaines clauses de l’offre de prêt sont à négocier avec le banquier. Quelles sont-elles ?

•    La clause de remboursement anticipé qui offre l’opportunité de rembourser tout ou partie du prêt avant son terme. Généralement, la banque prélève une indemnité plafonnée à la valeur d’un semestre d’intérêt au taux moyen du prêt et ne dépassant pas 3% maximum du capital restant dû. L’objectif est de négocier en amont cette clause pour obtenir une exonération totale.
•    La clause de modulation des échéances qui permet d’augmenter les mensualités afin de rembourser plus rapidement votre crédit et réduire ainsi son coût total. Il est aussi possible de diminuer les mensualités de façon limitée. Cela aura pour conséquence de rallonger le crédit avec des frais supplémentaires pour l’emprunteur.
•    La clause de transfert de prêt qui permet de conserver son taux de crédit actuel sur le nouveau prêt. De plus, si la garantie du prêt est rattachée à un organisme de caution, il sera également possible de la transférer sur le nouveau crédit. En cas de remontée des taux, il s’agit d’une excellente opportunité !
•    La clause de différé de remboursement : cette option permet de différer le remboursement de ses échéances plusieurs mois après le déblocage des fonds. Idéal lorsqu’on achète dans le neuf ou s’il y a des gros travaux à prévoir.
•    La clause suspension d’échéance : cette option offre la possibilité de suspendre ses remboursements pendant quelques mois avec un maximum de 12 mois sur la durée de vie du prêt. Les échéances différées sont reportées à la fin du prêt, avec des frais supplémentaires.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée