Vente, Location, Gérance et Syndic depuis plus de 70 ans
29 Nov

Un bien immobilier à Rueil-Malmaison reste attractif malgré les nouvelles attentes des Français !

Vous avez un bien immobilier à vendre à Rueil-Malmaison ? Pas de panique : si, depuis le Covid, l’Ile-de-France connaît une perte d’attractivité (-9 pts entre février 2020 et mai 2021), on ne peut pas dire qu’elle se vide pour autant de ses habitants. C’est encore en effet la région la plus recherchée sur SeLoger par les Français (1 recherche sur 3) ! Vous devriez donc pouvoir trouver un acquéreur à votre bien immobilier en région parisienne. Faisons le point.

De quoi les Franciliens rêvent-ils ?
S’il est exagéré de parler d’un exode urbain massif des Franciliens, force est tout de même de reconnaître que ceux-ci sont moins nombreux qu’avant à orienter leur recherche immobilière dans leur région …

La crise sanitaire, les confinements et les couvre-feux qui l’ont émaillée ainsi que la banalisation du télétravail ont ainsi modifié en profondeur les attentes des Français, en général et des Franciliens, en particulier. Jugez plutôt : une enquête réalisée par SeLoger nous apprend qu’immobilièrement parlant, l’Ile-de-France fait incontestablement l’objet, sinon d’un désamour, à tout le moins d’une perte d’attractivité de la part de ses habitants. Alors qu’en février 2020, 86 % des Franciliens porteurs d’un projet d’achat immobilier envisageaient de rester en Île-de-France, ils n’étaient plus que 82 % en mai 2020 et 77 % en mai dernier à souhaiter acheter un logement dans leur région. D’autre part, il ressort qu’un Francilien sur quatre désire changer de région. Pour autant, force est de constater qu’il ne s’agit là que d’intentions d’achat qui ne se solderont pas nécessairement – in fine – par des achats véritables.

Où les Franciliens souhaitent-ils acheter ?
• En région parisienne pour 77 % d’entre eux.
• Dans le Nord-Ouest pour 11 %.
• Dans le Sud-est pour 6 %.
• Dans le Nord-Est pour 3 %.
• Dans le Sud-Ouest pour 2 %.

O.D. / MySweetProd © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée